window._wp_rp_static_base_url = 'https://wprp.zemanta.com/static/'; window._wp_rp_wp_ajax_url = "https://petitloup.fr/wp-admin/admin-ajax.php"; window._wp_rp_plugin_version = '3.6.4'; window._wp_rp_post_id = '6033'; window._wp_rp_num_rel_posts = '5'; window._wp_rp_thumbnails = true; window._wp_rp_post_title = 'Le+coton+bio+pour+la+fabrication+des+v%C3%AAtements+de+b%C3%A9b%C3%A9'; window._wp_rp_post_tags = ['actualit%C3%A9s', 'fleur', 'de', 'textil', 'dan', 'le', 'fibr', 'ell', 'dune', 'pendant', 'fabric', 'bb', 'dix', 'la', 'medium', 'du']; window._wp_rp_promoted_content = true;

Le coton bio pour la fabrication des vêtements de bébé vient d’une fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers qui est un arbuste de la famille des Malvacées. Cette fibre est généralement transformée en fil qui est ensuite tissé pour fabriquer du tissu. Il faut savoir que le coton est la fibre naturelle la plus produite dans le monde et elle représente à elle seule presque la moitié de la consommation des fibres textiles de la planète.

Production du coton bio

Le cotonnier pousse principalement dans les régions tropicales, sa durée de vie est de dix ans environ et il peut atteindre une dizaine de mètre. Par contre dans les zones de cultures on limite volontairement sa taille à deux mètres pour faciliter la cueillette. Pendant la période de floraison apparaissent de grandes fleurs blanches  qui deviennent ensuite des capsules  qui lorsqu’elles s’ouvriront, laisseront échapper des boules composées de fibres de coton et de graines. A ce moment-là, elles seront ramassées pour être utilisées pour la fabrication des textiles.

La culture du coton que nous appellerons conventionnelle est l’une des plus polluantes au monde avec l’utilisation de 25 % des pesticides employés pour l’ensemble des cultures sur la planète alors qu’elle ne représente que 2,5 % de la surface cultivée dans le monde. Mais elle est aussi une grande consommatrice d’eau car il faut entre 7000 et 29 000 litres d’eau pour produire un Kg de coton et il faut ajouter à ce bilan pour le moins négatif, l’emploi intensif de produits chimiques avec par exemple le blanchiment au chlore et la teinture à base de métaux lourds.

Dans ce contexte, le coton bio représente une alternative crédible, puisqu’il cultivé dans le respect de l’environnement et des producteurs. Le coton bio pour la fabrication des vêtements de bébé est labellisé, il respecte donc l’environnement à toutes les étapes de sa fabrication car il est cultivé sans OGM, ni pesticides de synthèse et en l’absence de tout autre produit chimique. L’agriculture biologique utilise exclusivement des engrais naturels  comme par exemple la décoction de feuilles, il est ensuite transformé sans additif et il est teinté avec des colorants naturels.

Alors pourquoi préférer le coton bio pour la fabrication des vêtements de bébé ?

Le plus important est l’absence de produit chimique dans le processus de fabrication du coton bio qui limite considérablement les risques d’allergies chez les bébés et les jeunes enfants. Le tissus est beaucoup plus souple et particulièrement doux ce qui le rend très agréable à porter.

Mais cette unique raison ne serait pas suffisante pour faire la différence entre les deux productions, elle est accompagnée de plusieurs autres, par exemple, la fabrication de coton bio donne des avantages aussi bien aux producteurs qu’aux consommateurs, en effet, en cultivant suivant cette norme, les producteurs ne s’empoisonnent pas au contact des produits chimiques et ils évitent le surendettement en fabricant, eux même, les engrais au lieu de les acheter.

Cette production protège l’environnement

Enfin et pour terminer les avantages, cette méthode de culture protège l’environnement car elle n’épuise pas la terre comme pourrait le faire la culture intensive souvent montrer du doigt pour l’utilisation de pesticides et d’OGM. La protection de la biodiversité est également assurée  par l’utilisation de semences traditionnelles. Les ressources en eau sont également protégées par l’emploi de méthode d’irrigation artisanale qui assure une consommation modéré de cette ressource vitale pour l’homme.

D'autres conseils à lire pour bébé