Le doudou comme objet idéal, alors comment doit-il être ce fameux doudou que tous les enfants appellent de leurs vœux. En fait personne ne le sait vraiment mais nous avons des indices. On met souvent en avant le coté affectif d’une peluche ce qui est tout à fait exact. Celle-ci apporte souvent à l’enfant, par sa seule présence, le réconfort dont il a besoin. Réconfort le mot est un peu excessif car comment une simple peluche peut-elle jouer ce rôle ?

Le doudou comme objet idéal, vraiment ?

En effet, un objet certes parfois très réaliste ne peut pas se substituer à un être vivant. Pourtant il faut bien avouer que lorsque l’on observe le comportement d’un bébé en sa présence, on peut en douter. Il est intéressant de constater à quel point il semble se comprendre. Votre bébé est dans l’imaginaire, il est en train de se créer son monde et de s’approprier les choses qui lui semblent essentielles, pour se construire. En fait, le rapport à l’autre se construit dès le plus jeune âge et se compagnon que les adultes qualifient de jouet devient dans l’imaginaire d’un enfant, un être à part entière.

Bébé doit apprendre aussi tout seul

Le nouveau-né va le toucher, regarder comment il est fait et une relation intime va tout doucement se construire. Cette relation nous parait surréaliste en tant qu’adulte mais elle est ô combien importante pour l’enfant. En effet, il ne peut pas tout apprendre de ses parents ou de son entourage. Le bébé doit découvrir par lui-même, un certain nombre de choses, pour progresser. Le fait de manipuler une peluche lui permet de découvrir le fonctionnement de ses petites mains ainsi que la coordination des mouvements. Les mouvements qu’il va répéter de nombreuses fois en manipulant son doudou vont lui permettre de réaliser de plus en plus facilement les mouvements nécessaires à son développement.

Regardez votre enfant et vous comprendrez

Observer attentivement votre enfant et vous découvrirez avec étonnement les progrès qu’il réalise, chaque jour. Ce qui vous parait facile, demande un effort à votre petitloup. Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’il n’a jamais fait ce mouvement, rappelez-vous lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau ! Par exemple, tricoter. La petite brassière que vous envisagez de réaliser se forme t’elle aussi vite que vous l’aviez imaginé ? Bien sûr que non, cela est bien plus compliqué. Il vous faudra répéter les gestes un grand nombre de fois pour arriver à enrouler correctement le fil de laine autour de l’aiguille pour que cela devienne un geste fluide. Pour votre bébé, le principe est le même, Aucun mouvement n’est inné pour l’être humain, il faut l’exécuter à de nombreuses reprises pour le réaliser machinalement.

Le doudou comme objet idéal, vous l’aurez compris, votre enfant doit découvrir certaines choses par lui-même et en faire ensuite une répétition pour que cela devienne naturel. Le doudou restera certainement un excellent compagnon qui l’aidera dans cette entreprise qui fait partie de l’apprentissage de la vie.

D'autres conseils à lire pour bébé